Les Techniques de Photo-Thérapie en Counseling et Thérapie

Les techniques de Photo-Thérapie utilisent les photos personnelles ou de famille des clients (et les émotions, souvenirs, pensées et informations qu’elles évoquent) comme catalystes de la communication thérapeutique.

La vie secrète des photos personnelles et de famille

Chaque photo prise ou conservée par une personne est aussi une sorte de portrait de soi, un type de <> reflétant des moments et des gens assez importants pour être fixés dans le temps de façon indéfinie. Collectivement, ces photos rendent visibles les histoires dans la vie d’une personne et servent d’empreintes visuelles pour marquer leurs passages (autant émotionnels que physiques). Elles peuvent aussi peut-être signaler évoquer ce qu´une personne fera plus tard. Même les réactions aux cartes postales, aux images de magazines ou aux photos prises par d’autres peuvent fournir des indices qui révèlent la vie intérieure d’une personne et ses secrets.

La signification d’une photographie repose moins dans ses faits visuels que dans ce que ses détails suggèrent à l’esprit (et au coeur) de chaque spectateur. En fait, lorsqu’ils regardent une photo, les gens spontanément créent et donnent un sens à ce qu’ils pensent provenir de la photo, bien que ce sens ne soit pas nécessairement celui conçu par le photographe originellement. Donc, ce sens (et son message émotionnel) est dépendant de celui qui regarde, parce que les perceptions et les expériences de vie uniques à chaque individu encadrent et définissent automatiquement ce qu’il perçoit comme réalité. Par conséquent, les réactions des gens aux photos qu’ils trouvent spéciales peuvent révéler beaucoup sur eux-mêmes, si seulement les bonnes questions leur sont posées.

Comment les thérapeutes utilisent les photos pour aider les gens à guérir

La plupart des gens s’entourent de photos sans vraiment s’arrêter pour se demander pourquoi. Pourtant, parce que ces photos enregistrent de façon permanente des moments quotidiens importants (et les émotions qui s’y associent inconsciemment), les photos personnelles peuvent servir de ponts naturels pour rendre accessibles, pour explorer et pour communiquer émotions et souvenirs (incluant ceux enterrés ou oubliés depuis longtemps), ainsi que les aspects psychothérapeutiques qu’ils font surgir. Conseillers et thérapeutes trouvent que les photos de leurs clients agissent souvent comme des constructions symboliques et tangibles de soi et comme des objets transitionnels métaphoriques offrant silencieusement des intuitions que les mots seuls ne pourraient représenter ou dévoiler.

Sous la direction d’un thérapeute formé en techniques de Photo-Thérapie, les clients explorent la signification visuelle et émotionnelle qu’ils donnent à des photos personnelles et de famille importantes dans leur vie. Bien que cette signification soit latente dans toute photo personnelle d’un client, celle-ci peut-être utilisée pour concentrer et précipiter un dialogue thérapeutique. Ce dialogue facilitera habituellement une connection plus directe et moins censurée avec l’inconscient.

Durant les sessions de Photo-Thérapie, les photos ne sont pas seulement contemplées de façon silencieuse et réceptive, elles sont aussi recréées de manière active. On peut leur parler, les écouter, ou les reconstruire en posant de nouveau pour la caméra; on peut les reviser pour former ou illustrer de nouveaux récits, ou les revisualiser par le souvenir et l’imagination. Le client peut aussi prendre d’autres photos en réponse à certaines, ou les faire entrer en dialogues entre elles. Finalement, les photos peuvent être intégrées dans des formes d’expression d’art-thérapie.

Quelles sont les techniques employées en Photo-Thérapie?

Si la première étape consiste à prendre des photos ou à les apporter à la session de thérapie, la deuxième étape est d’activer tout ce que ces photos font émerger à l’esprit (en explorant leurs messages visuels, en entrant en dialogue avec celles-ci, en leur posant des questions, en considérant les résultats possibles des changements imaginés ou des perspectives différentes, etc.). La photo terminée, qui est habituellement pour le photographe la conclusion de son travail, n’est que le début de la démarche en Photo-Thérapie…

Le rôle principal du thérapeute est d’encourager et de supporter les découvertes personnelles du client, en explorant les photos personnelles et de famille, et en facilitant l’interaction avec celles-ci. Cela peut se faire en visionnant, en prenant ou en collectionnant des photos (cartes postales, photos de magazines et de cartes de souhaits, etc.), en se rappelant des souvenirs, et en imaginant ou en reconstruisant de façon active.

Chacune des cinq techniques de Photo-Thérapie décrites ci-dessous est associée à un type de photographie. Ces techniques sont aussi fréquemment combinées entre elles, ou avec d’autres techniques de thérapie par les arts créatifs:

  1. Photos prises ou créées par le client (que ce soit par l’utilisation d’une caméra ou en (s’appropriant) des photos d’autres auteurs par le moyen de revues, cartes postales, images d’internet, manipulation digitale, etc.),
  2. Photos prises du client par d’autres personnes (prises intentionnellement ou sans en avoir été conscient),
  3. Portraits personnels, incluant toute photo créée par le client pour se représenter, que ce soit de façon litérale ou métaphorique (mais dans tous les cas, le client a le plein contrôle de tous les aspects de la création de l’image),
  4. Albums de photos de famille et autres collections de photos biographiques (photos de la famille d’origine ou de choix; photos gardées dans des albums ou placées de façon narrative sur les murs ou la porte du réfrigérateur; photos conservées dans le portefeuille, dans des cadres, dans l’ordinateur ou sur des sites d’internet, etc.),
    … Et en conclusion,
  5. Photos-projections, c’est-à-dire des photos qui découlent du fait (phénoménologique) que le sens de toute photo est en grande partie créé par son spectateur lorsqu’il perçoit celle-ci. L’acte de regarder n’importe quelle image photographique produit des perceptions et des réactions qui sont projetées du cadre de la réalité intérieure de chaque personne, déterminant ainsi le sens qu’elle donne à ce qu’elle voit. Par conséquent, cette technique n’est pas située dans un type particulier de photographie, mais plutôt dans l’échange moins tangible entre une photo et son spectateur/créateur, (l’endroit) où chaque individu forme ses propres et uniques réponses à ce qu’il voit.

La Photo-Thérapie: une perspective générale

Comme l’explique le livre PhotoTherapy Techniques: Exploring the Secrets of Personal Snapshots and Family Albums, la Photo-Thérapie est avant tout un système intégré de techniques de counseling utilisant des photos comme base d’échange et réalisées par des professionnels en santé mentale spécifiquement formés. Ces techniques, qui font partie intégrante de leur pratique thérapeutique, aident leurs clients à examiner consciemment et à réintégrer par la suite de façon cognitive, les intuitions déclenchées par les photos, dans le but de mieux comprendre et d’améliorer leur vie.

Par conséquent, la Photo-Thérapie (PhotoTherapy) n’est pas la même chose que la photographie thérapeutique (Therapeutic Photography) — parfois aussi appelée PhotoTherapy, particulièrement en Grande-Bretagne — ce qui porte à confusion: car la photographie thérapeutique comprend des activités qui sont conduites dans un but personnel et en dehors de tout contexte formel de counseling. Les individus utilisent la photographie thérapeutique pour leurs propres découvertes personnelles ou à des fins artistiques, alors que les thérapeutes qui utilisent la Photo-Thérapie le font pour aider d’autres personnes (leurs clients) avec leurs problèmes. Bien que les résultats d’une exploration personnelle impliquant le médium de la photo (photographie comme thérapie) deviennent souvent d’eux-mêmes thérapeutiques, spécialement lorsque la caméra est utilisée comme agent de changement personnel ou social, ceci n’est pas la même chose que d’activer et d’assimiler des expériences sous la conduite et le soin d’un professionnel formé dans des techniques de counseling utilisant la photo (photographie en thérapie).

Étant donné que la Photo-Thérapie est conçue comme un ensemble intégré de techniques flexibles, plutôt que comme des directives fixes basées sur un modèle théorique ou une approche thérapeutique spécifique, celle-ci peut être utilisée par tout type de conseiller ou thérapeute professionnel, indépendamment de leur orientation conceptuelle ou d’une approche professionnelle privilégiée. En cela la Photo-Thérapie est similaire à l’art-thérapie, tout en s’en distinguant — et elle peut être utilisée de façon efficace par d’autres professionnels de la santé mentale qui ne sont pas spécifiquement formés en art-thérapie.

Comme la Photo-Thérapie s’intéresse à la photographie-comme-moyen de communication plutôt qu’à la photographie-comme-art, aucune expérience avec la caméra ou les arts photographiques n’est requise pour une utilisation thérapeutique efficace.

Et finalement, comme la Photo-Thérapie implique l’interaction des individus avec leurs constructions visuelles uniques de la réalité (employant la photographie plus comme un verbe actif qu’un nom passif/réfléchi), ces techniques peuvent être particulièrement efficaces avec les personnes pour qui la communication verbale est physiquement ou mentalement limitée, socialement marginalisée, ou situationnellement inappropriée à cause d’une mécompréhension des indices non-verbaux.

Par conséquent, la Photo-Thérapie peut être tout spécialement utile, et peut souvent redonner leur pouvoir aux personnes, lorsqu’elle est appliquée à une clientèle multiculturelle, minoritaire, ayant des besoins spéciaux ou des capacités diminuées, ou à d’autres populations similairement complexes. Elle est aussi bénéfique dans les programmes de formation sur les diversités, la résolution des conflits, la médiation des divorces et d’autres domaines connexes.

Maintenant que le public est de plus en plus confortable dans l’emploi de la technologie électronique et l’imagerie digitale, on peut assister à l’émergence d’excitantes possibilités où les photos sont utilisées comme outils de counseling et d’aide auprès des clients possédant des ordinateurs avec (scanners) ou sites d’internet, ou ceux qui sont capables de participer à une thérapie cybernétique sur l’internet.

• Veuillez explorer ce site pour en apprendre plus sur la Photo-Thérapie et comment celle-ci peur aider les gens à développer une meilleure image de leur vie — une image qui, comme dit le proverbe, vaut plus que mille mots…!

Vous êtes encouragés à contacter le Centre de Photo-Thérapie (PhotoTherapy Centre) avec vos questions ou requêtes, pour avoir plus d’information ou pour en savoir d’avantage au sujet d’une formation en Photo-Thérapie. Vos apports sont aussi bienvenus si vous voulez recommander des publications additionnelles, contribuer par des commentaires au livre PhotoTherapy Techniques, offrir de nouvelles informations ou des suggestions pour développer un réseautage (networking), partager vos anecdotes en photos, ou envoyer vos commentaires à ce site ou à son <> sur internet qui a un lien direct avec celui-ci.



Vos commentaires (ici) sont très apprécié (en anglais, s’il-vous-plaît!). Merci!


Click here to order the book: PhotoTherapy Techniques: Exploring the Secrets of Personal Snapshots and Family Albums

Click here for PhotoTherapy, Therapeutic Photography, Photo Art Therapy, and VideoTherapy Facebook group.

* Traduction par Marielle Geoffroy, avec l’assistance de Céline Gagné-St.Amour, Marie St.Amour, et Suzanne Ostiguy

Return to the English Homepage